Le grand saut virtuel de l’agriculture

11 décembre 2020 | Chronique de Jeanne, Technologies

Qui aurait cru qu’en 2020, l’Ag plongerait tête la première dans le monde impalpable du virtuel?

On nous l’a assez répété, le coronavirus, ce grand méchant loup, a bouleversé nos habitudes de vie pour toujours. Nous avons été forcés de mettre notre quotidien et nos projets d’avenir sur pause, dans un épais brouillard d’incertitude.

Or, pandémie ou non, l’agriculture n’attend pas.

Et force est de constater que les salons agricoles non plus. Alors qu’on les pensait condamnés à devoir annuler leur édition 2020, nombre d’entre eux nous ont promis leur réunion annuelle sous forme…virtuelle!

Jusqu’au mois de mars dernier, je n’aurais jamais imaginé un tel concept. Bien qu’au Québec les fermes intelligentes et leurs technologies 4.0 florissent tranquillement, la notion même de combiner « agriculture » et « virtuel » dépasse toute ma logique.

Évidemment, ces derniers mois le virtuel a su nous dévoiler ses meilleurs atouts: optimisation de temps et d’argent, et impact positif sur l’environnement.


Mais à l’idée d’une saison virtuelle des shows agricoles, bien des questions me sont venues à l’esprit. Comment imaginer se balader fictivement dans un salon agricole? Aller d’un stand à un autre. Faire des rencontres ou retrouver des visages familiers. Comparer produits et machineries. Comment remplacer le geste symbolique d’une carte d’affaire tendue ou d’une poignée de main assurée? 
Comment apprécier tout cela derrière un écran d’ordinateur? Seul(e).

Car s’il y a bien une chose qui suscite en nous l’excitation d’un tel rassemblement, c’est l’ambiance. L’ambiance née de la frénésie des préparatifs, de l’attente, de l’excitation des rencontres et de la stimulation de nos sens. Oui, les sens! Saurons-nous recréer une expérience sensorielle et des émotions comparables à celles qu’un événement réel nous provoque? Celles qui exhortent l’engagement, le sentiment d’appartenance, et la promesse de revenir l’an prochain.

Cette année, ce pari risqué mais nécessaire, vous l’avez relevé avec brio et audace. Organisateurs comme exposants, en l’espace de quelques mois vous avez accompli la tâche herculéenne d’organiser des shows agricoles en ligne, et d’encourager les visiteurs à jouer le jeu. Vous avez fait preuve d’une volonté sans faille de vous réunir et d’échanger, quelle que soit la forme du rendez-vous.

Bien-sûr, des progrès restent à faire. Mais j’ose affirmer sans l’ombre d’un doute que nous ne sommes qu’à l’aube de la transformation virtuelle du monde agricole. Demain sera peut-être l’ère des salons en réalité augmentée, plus immersifs et plus tangibles. Une chose est sûre, nos capacités d’adaptation n’ont pas de limite.

« Résilience » aura été le mot d’ordre pour l’année 2020, et pour toutes celles à venir.

Jeanne

Jeanne

Directrice de l'information

Jeanne écrit chaque mois une chronique d’opinion qui traite de sujets de communication et de marketing en agriculture.

Vous aimeriez aussi..
La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Nuage porcin

Nuage porcin

Dans la tristement célèbre région de Wuhan, la Chine construit une porcherie qui pourra produire et abattre 1,2 million de porcs par an. À eux seuls, ces deux gratte-ciel de 26 étages (1 000 bêtes par plancher) représenteraient près de 20 % de la...

Les huîtres recyclées

Les huîtres recyclées

Mille millions de mille sabords ! Il aura donc fallu la vague du changement climatique pour que les pêcheurs des Îles de la Madeleine réalisent qu’ils pouvaient se lancer dans la culture des huîtres en haute mer. Depuis une dizaine d’années,...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This