La guacamolécule

13 juin 2019 | Avicole, Élevage, Porcin, Sciences

Non ! Non ! Non ! Au Mexique, tout n’est pas fait de farine de maïs. Si la tortilla y est un aliment de base depuis l’antiquité, un groupe de chercheurs rattaché au Centre de recherche scientifique du Yucatán est en train de concocter une « galette » révolutionnaire. Ces Zapata du XXIe siècle se servent de microalgues vertes (chlamydomonas reinhardtii) pour confectionner des enzymes qui serviront dans la production industrielle d’aliments pour les porcs et la volaille. ¡ Viva la producción local !

En préparant ces enzymes microscopiques dans des laboratoires locaux, les scientifiques mexicains souhaitent pouvoir réduire les coûts de production des aliments industriels pour animaux monogastriques, soit le porc et la volaille. Il semble, en effet, que la culture de la microalgue en laboratoire soit plus simple, plus rapide et moins chère à produire que celle des champignons et de différents types de levures. Ces enzymes doivent être génétiquement modifiées pour produire de grandes quantités de ces substances protéiniques solubles qui ont la propriété de faciliter l’absorption du phosphore contenu dans le phytate de l’alimentation des animaux monogastriques.

Pour les producteurs mexicains et les entreprises situées un peu partout dans le monde qui sont contraintes d’importer la plupart des enzymes alimentaires, ce projet s’avère une alternative intéressante. De plus, cette méthode offrirait des résultats au moins aussi intéressants et à meilleur coût que les enzymes utilisées habituellement.

Source : All about Feed

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les vaches autorefroidissantes

Les vaches autorefroidissantes

Quand j’allais à l’école, on nous apprenait que la température baissait de 1 °C chaque fois que l’on s’élevait de 100 m. Aujourd’hui, une étude tanzanienne nous révèle que la production de lait des vaches diminue de 0,5 litre pour chaque degré...

Les traîne-la-jambe

Les traîne-la-jambe

Si un soldat arrive au centre de recrutement avec un caillou dans la botte, c’est facile d’identifier son problème et de le régler. Mais si la moitié du régiment se pointe en boitant, bonne chance pour la campagne de Russie ! Même combat dans les poulaillers. On a...

Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This