Pacman antitoxines

15 septembre 2016 | Porcin, Sciences

En 2003, la US Food and Drug Administration (FDA)* estimait que dans l’industrie porcine états-unienne, les pertes économiques causées par des mycotoxines s’élevaient à près d’un milliard de dollars annuellement. Même dans les cas où les animaux ne présentent aucun symptôme, ces substances dérivées des champignons se trouvant dans l’alimentation du bétail affectent le système immunitaire. Des scientifiques sont parvenus à neutraliser certaines de ces toxines.

Le fabricant d’additifs alimentaires Nutriad, en collaboration avec des chercheurs de l’Université du Missouri-Columbia, a pu confirmer l’efficacité d’un désactivateur de mycotoxines qu’il a mis au point pour prévenir ou réduire les effets toxiques de l’aflatoxine B1 (AFB1) et des fumonisines B1 (FB1) chez les porcs en sevrage.

À une concentration de 0,25%, le produit baptisé UNIKE® PLUS peut réduire de 36% les niveaux de l’aflatoxine B1 dans le foie. Utilisé à une concentration de 0,50%, il réduit les effets négatifs des mycotoxines sur la prise alimentaire. Il favorise le gain de poids corporel, l’efficacité alimentaire, les peroxydes lipidiques, l’amélioration des protéines sériques. De plus, il abaisse la présence des mycotoxines AFM1 et des résidus de AFB1 dans le foie de 47% et 55%, respectivement.

* Rapport du CAST

Source : Nutriad

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Au goulag, la mauvaise protéine!

Au goulag, la mauvaise protéine!

Encore heureux qu’au pays de Poutine, on puisse se vanter d’autre chose que de produire des missiles hypersoniques et d’avoir envie de jouer avec le bouton nucléaire. Un groupe de scientifiques russes de l’Université agraire d’État du Kouban (à bonne distance du pont...

Nuage porcin

Nuage porcin

Dans la tristement célèbre région de Wuhan, la Chine construit une porcherie qui pourra produire et abattre 1,2 million de porcs par an. À eux seuls, ces deux gratte-ciel de 26 étages (1 000 bêtes par plancher) représenteraient près de 20 % de la...

La chair sans âme

La chair sans âme

Selon certains chercheurs, délaisser la viande de boucherie pour un substitut à base de plantes pourrait menacer plus d’un million d’emplois dans l’industrie. Mais il y a plus. S’il est vrai que les cellules souches d’une seule vache pourraient remplacer les...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This