Nouveau dépliant – L’élevage à petite échelle de poulettes et de pondeuses

2 mai 2021 | Avicole

La Fédération des producteurs d’œufs du Québec (FPOQ) a récemment développé un nouvel outil pour accompagner les nouveaux producteurs d’œufs en milieu urbain.

Avec l’engouement pour l’élevage à petite échelle des poulettes et des pondeuses, des municipalités ont apporté des ajustements à leurs réglementations, autorisant à leurs citoyens de posséder des poules en basse-cour.

La Fédération représente près de 180 producteurs d’œufs au Québec, et un peu plus de 70 éleveurs de poulettes ; tous adhèrent aux programmes pour le bien-être animal et la biosécurité. Nous sommes conscients de l’émergence de cette nouvelle demande émanant du public, et nous nous engageons à informer et à fournir les bons outils pour un élevage sécuritaire.

Ce nouveau document a pour objectif de rappeler notamment, les principales consignes relatives aux bonnes pratiques d’élevage :

1.       Contacter sa municipalité pour connaître les normes en vigueur;

2.    Identifier des ressources spécialisées pour l’approvisionnement des poules, pour la moulée,  les types de litières recommandées ainsi que les poulaillers sécuritaires;

3.       Comprendre le cycle de vie d’une poule ainsi que les facteurs influents.

Il est primordial de prévoir un espace adéquat salubre et sécuritaire pour garantir le bien-être de son animal et afin de prévenir les risques de maladies.

L’élevage de poulettes et de pondeuses constitue un engagement à long terme et la Fédération invite tous ceux et celles à s’informer auprès de ressources fiables avant de se lancer dans cette activité. 

Ce nouveau dépliant informatif est également accessible en numérique, sur le site de la FPOQ, à la section : Élevage de poules urbaines.

Pour toutes questions relatives à ce dépliant, nous vous invitons à contacter Marie-Eve Landry, au melandry@upa.qc.ca, ou au 450 679-0530 #8755.

Vous aimeriez aussi..
Les traîne-la-jambe

Les traîne-la-jambe

Si un soldat arrive au centre de recrutement avec un caillou dans la botte, c’est facile d’identifier son problème et de le régler. Mais si la moitié du régiment se pointe en boitant, bonne chance pour la campagne de Russie ! Même combat dans les poulaillers. On a...

Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

La mort du poush poush

La mort du poush poush

Tout comme le banc de traite est disparu des étables pour devenir un objet de collection dans les marchés aux puces, les vaporisateurs à acariens et autres bibites parasitaires des poulaillers pourraient bien sombrer dans l’oubli. Des chercheurs américains évaluent...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This