Coureuses des bois

16 juillet 2021 | Avicole, Élevage

Si on se fie à Darwin, l’ancêtre de nos poulets courait les jungles tropicales de l’Asie du Sud-Est. Comme Tarzan, la sauvagine rouge Gallus gallus se sentait tout à fait dans son élément au milieu des lianes. Domestiquées depuis au moins 4 000 ans, nos poules ont cependant pris des habitudes nettement plus sédentaires. Mais dans l’Ouest canadien, on leur fait reprendre le maquis. Un élevage en forêt destiné à améliorer la sécurité alimentaire de certaines communautés autochtones. 

En raison d’une baisse notable du nombre d’orignaux et du déclin de 70 % de la diversité du stock de saumon rouge de la Colombie-Britannique au cours du siècle dernier, le projet Regenerative Poultry vise à constituer une alternative aux aliments traditionnels autochtones. En utilisant des techniques mises au point au Guatemala, la Coalition pour la conservation du bassin versant de la Skeena qui gère le projet dans la région de Hazelton a déjà produit 1 500 poulets dans une petite ferme à environ 150 kilomètres au nord-est de Terrace, en Colombie-Britannique. 

Les poulets peuvent errer dans les bois à leur guise, se percher dans les arbres et aller à la chasse aux limaces, punaises et plantes, en imitant les comportements de leurs ancêtres sauvages. La nuit, ils viennent dormir à l’abri dans un petit poulailler. Le projet est basé sur le travail de Reginaldo Haslett-Marroquin. L’agriculteur s’efforce de réduire les impacts environnementaux de la production alimentaire aux États-Unis en vulgarisant ce qu’il appelle la méthode de production alimentaire « arborée » qu’il a apprise en grandissant au Guatemala. Aux dernières nouvelles, les poulets ne se frappent pas encore la poitrine en poussant le cri de l’Homme-singe.

Source : CBC

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les vaches autorefroidissantes

Les vaches autorefroidissantes

Quand j’allais à l’école, on nous apprenait que la température baissait de 1 °C chaque fois que l’on s’élevait de 100 m. Aujourd’hui, une étude tanzanienne nous révèle que la production de lait des vaches diminue de 0,5 litre pour chaque degré...

Les traîne-la-jambe

Les traîne-la-jambe

Si un soldat arrive au centre de recrutement avec un caillou dans la botte, c’est facile d’identifier son problème et de le régler. Mais si la moitié du régiment se pointe en boitant, bonne chance pour la campagne de Russie ! Même combat dans les poulaillers. On a...

Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This