225 000 douzaines d’œufs en don pour le milieu communautaire

4 février 2021 | Affaires, Avicole

Communiqué de presse

LONGUEUIL, QC, le 3 févr. 2021.
La Fédération des producteurs d’œufs du Québec (FPOQ) s’adapte au ralentissement du service alimentaire (HRI). En amont de la reprise de ce dernier, des actions sont déployées pour écouler les surplus d’œufs. Au-delà de ses dons d’œufs annuels, la FPOQ contribue aux demandes de subsistance grandissantes dans la population.

Jusqu’à présent, c’est 225 000 douzaines d’œufs, qui sont distribuées aux bénéficiaires de ces différents organismes communautaires et associations :

La Tablée des chefs a pour mission de nourrir les personnes dans le besoin et de développer l’éducation culinaire des jeunes. Les Banques alimentaires du Québec (BAQ), représentent les différentes Moissons réparties dans la province, et fournissent aux familles des denrées alimentaires. Provisions communautaires, offrent quant à eux, des paniers de provisions aux gens dans le besoin. Le Bac alimentaire, un nouvel outil destiné aux étudiants de l’UQAM, pour aider à contrer leur précarité financière. Et enfin, notre collaboration avec le Club des petits déjeuners s’est poursuivie et s’est adaptée aux mesures sanitaires afin d’offrir aux écoles concernées, des portions individuelles d’œufs préemballés.

L’œuf est une protéine qui contient une grande valeur nutritive, il est accessible en autosuffisance, et adapté à tous les repas. Au cours de la pandémie, nombreux sont ceux et celles qui ont cuisiné à la maison, et incorporé des œufs à leurs recettes préférées. De belles initiatives sont proposées pour encourager les gens à s’inspirer de nos recettes créatives et variées, et ce, du matin au soir.

La FPOQ tient remercier la générosité des Fermes Burnbrae ainsi que Nutri-Œuf. Leur précieux soutien a permis de matérialiser cette contribution auprès d’un plus grand nombre de personnes, en cette période actuelle.

SOURCE Fédération des producteurs d’oeufs du Québec

Renseignements: Source : Marie-Eve Landry, agente aux communications, melandry@upa.qc.ca | 450 679-0540, poste 8755

Vous aimeriez aussi..
Les larves à pattes

Les larves à pattes

Croyez-le ou non, des chercheurs ont eu l’idée saugrenue de recourir à des larves (dépourvues de pattes !) pour voir si cela pouvait réduire les problèmes de boiterie des poulets de chair. Le plus étonnant, c’est que ça a marché. Quand on sait que les complications...

La mort du poush poush

La mort du poush poush

Tout comme le banc de traite est disparu des étables pour devenir un objet de collection dans les marchés aux puces, les vaporisateurs à acariens et autres bibites parasitaires des poulaillers pourraient bien sombrer dans l’oubli. Des chercheurs américains évaluent...

Le nid plus ultra

Le nid plus ultra

Le temps des communes Peace & Love n’a peut-être plus la cot cot cot, mais les poulets de chair et les pondeuses commerciales semblent toujours apprécier la liberté et le confort des grands espaces. À preuve, un leader mondial d’équipement d'élevage propose du...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This