Bas les pattes !

10 novembre 2021 | Alimentation, Avicole, Élevage, Technologies

bas-les-pattes

Au cours des deux premières semaines de vie des poussins destinés à devenir des poulets de chair, un accès facile à l’alimentation est crucial. Mais pour qu’ils atteignent un gain moyen quotidien plus élevé et un taux de conversion alimentaire amélioré, il faut aussi leur fournir des aliments qui sont propres et sans toxines. Pour éviter que les oiseaux contaminent leur nourriture, il importe d’installer des mangeoires qui les empêchent de déféquer à l’intérieur de leurs plateaux alimentaires. 

Les mangeoires basses dont les compartiments permettent aux poussins de se tenir debout sur les plateaux et même de sauter à l’intérieur, ce qui augmente non seulement les risques de mortalité par contamination, mais aussi beaucoup de gaspillage de nourriture. Des problèmes qui pèsent lourd en frais de main-d’œuvre, de nettoyage, de désinfection et qui affectent la rentabilité de l’entreprise. 

Grâce à un cône incliné et des ailettes anti-ratissage, un nouveau nourrisseur mis sur le marché par Chore-Time force les poussins à manger à l’extérieur de l’assiette dès le premier jour. La conception du KONAVIMD empêche aussi la nourriture d’être projetée hors de la mangeoire. Fallait y penser !

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les alchimistes bio

Les alchimistes bio

Qu’elles ruminent en Californie ou au Québec, les vaches des deux états donnent , en moyenne, plus de 9 300 litres de lait par année. Une mine d’or blanc qui génère tout de même d’importantes quantités de méthane, ce gaz à effet de serre destructeur. Pour transformer...

Réaction en chaîne, du rumen au pis

Réaction en chaîne, du rumen au pis

Claude « piton » Ruel, ex-entraîneur du Canadien l’avait bien dit : « Il n’y en aura pas de facile ! ». Sa célèbre expression ne vaut pas que pour la dynamique complexe entre la rondelle et le filet. Une chercheuse française qui se spécialise dans le...

Le groin profond

Le groin profond

Mine de rien, la technologie de reconnaissance faciale destinée à la surveillance de masse touche déjà la moitié de la population mondiale. Même Orwell, le père de Big Brother, s’en retournerait dans sa tombe s’il l’apprenait. Voilà que des chercheurs européens...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This