Nombril de tracteur

14 janvier 2019 | Cultures, Technologies

On y avait pensé depuis belle lurette pour la tondeuse à gazon, mais pas encore pour le tracteur agricole. C’est John Deere qui vient d’inventer le GridCON, un engin à toute épreuve alimenté par un simple câble électrique. Le fabricant pallie ainsi le problème de la technologie actuelle des batteries qui ne fournit pas suffisamment de puissance pour les travaux qui demandent beaucoup d’endurance. Son nouveau bolide fonctionne de manière autonome et ne dispose donc pas de cabine.

Développé en coopération avec l’Université technique de Kaiserslautern et le gouvernement allemand, le GridCON ne vient pas planter le clou dans le cercueil du moteur à batteries. À preuve, en 2016, John Deere a mis au point le SESAM, un tracteur entièrement électrique dans lequel le moteur et le réservoir de carburant ont été remplacés par un vaste ensemble de batteries. On pourrait dire que le GridCON est le chaînon manquant en attendant l’évolution des batteries à plus haute performance.

Avec son « cordon ombilical » d’un kilomètre de long monté sur un enrouleur muni d’un bras-guide, le tracteur vaque de façon autonome aux travaux des champs grâce à son guidage GPS. Bardé de capteurs, il suit un itinéraire préprogrammé. Branché en courant continu, le moteur du GridCON peut fournir jusqu’à 410 chevaux. Il peut être alimenté par l’énergie produite sur une ferme, qu’importe si elle provient de panneaux solaires, d’éoliennes ou de digesteurs de fumier. Le roulement du câble s’effectue avec grande précision, de sorte qu’il ne s’emmêle jamais avec les roues ou l’équipement utilisé, même lorsqu’il fait demi-tour.

Il doit être lancé dans les prochains mois en Europe.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Le Messie, version microbe

Le Messie, version microbe

À elles seules, les activités agricoles sont responsables d’environ 30 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour réduire considérablement les niveaux de GES, une société australienne inocule les cultures avec des champignons microbiens. Ceux-ci...

La guerre aux champignons

La guerre aux champignons

 « À quelque chose malheur est bon ». Ce proverbe du 17e siècle conserve toute sa pertinence en ces temps de COVID. En raison de la fermeture de ses frontières, l’Australie a vécu une pénurie de main-d’œuvre étrangère dans le domaine...

Nuage porcin

Nuage porcin

Dans la tristement célèbre région de Wuhan, la Chine construit une porcherie qui pourra produire et abattre 1,2 million de porcs par an. À eux seuls, ces deux gratte-ciel de 26 étages (1 000 bêtes par plancher) représenteraient près de 20 % de la...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This