La multiplication des poussins

14 janvier 2017 | Avicole, Élevage, Technologies

À cause de la logistique, des conditions du marché, de la variation des quantités commandées, les durées de stockage des œufs dans les couvoirs sont fréquentes. Ces temps d’attente entraînent souvent la perte d’œufs fertiles, des poussins moins uniformes et plus de travail pour le producteur. La firme Petersime a développé un incubateur capable de réchauffer pendant de courtes périodes les œufs stockés, ce qui permet de restaurer une partie de la perte en éclosion. Un couvoir commercial moyen obtiendrait ainsi 164 000 poussins en plus par an.

Le système de traitement thermique baptisé BioStreamer™ Re-Store préserve le nombre de cellules des œufs fertiles lors du stockage et prévient la mortalité embryonnaire précoce et restaure la fertilité des œufs, avec un gain de 0,3 % à 3 % de poussins supplémentaires par an.

À la suite de plusieurs études, les chercheurs se sont aperçus que c’est le niveau de développement de l’embryon au moment de la ponte qui a une influence sur le succès du taux d’éclosion durant la période de stockage.

Pour les embryons qui n’ont pas encore atteint la 14e multiplication cellulaire au moment de la ponte, un stockage prolongé augmente les risques de non-éclosion. Dans ce cas, l’incubation au cours du stockage permet d’amener les embryons à un degré de développement plus avancé, ce qui améliore le taux d’éclosion.

Par contre, dans le cas où le développement de l’embryon est plus avancé et qu’il a déjà commencé à former le sillon primitif, l’incubation au cours du stockage peut également être dommageable. Pour ceux-là, le système BioStreamer™ Re-Store  s’assure de diminuer le chauffage périodique durant le stockage.

Dans un cas comme dans l’autre, la méthode permet d’obtenir une plus grande uniformité du développement embryonnaire. Cela réduit non seulement la mortalité prématurée, intermédiaire et tardive des embryons, mais favorise aussi une fenêtre d’éclosion plus courte et des poussins plus homogènes.

Comment ne pas craquer pour la vie ?

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les fruits électriques

Les fruits électriques

Ce n’est pas courant (c’est le cas de le dire !) de récolter de l’électricité en même temps que des fraises et des framboises. Pourtant, dans la petite ville de Conthey, en Suisse, une entreprise a eu l’idée de combiner la production d’électricité photovoltaïque...

La poule qui caille

La poule qui caille

Dans le bon vieux temps, tout le monde savait ça. En hiver, quand on avait travaillé comme un bœuf, on se tirait une bûche et on se dégelait les orteils sur la bavette du poêle en se fumant une bonne pipe. Je vous jure, ça ronronnait solide ! Aujourd’hui, à...

Récolte d’iceberg

Récolte d’iceberg

Il y a 200 ans, lorsque la révolution industrielle a vu le jour, la salade Iceberg n’existait même pas. Elle ne serait apparue en Californie qu’en 1930. Allez donc savoir si cela expliquerait qu’on ait tardé à trouver une façon de la cueillir mécaniquement. Quoi...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This