Tâter, c’est bien, mais…

16 mars 2016 | Bovin, Élevage, Technologies

Encore aujourd’hui, il n’y a pas 36 façons pour un éleveur de s’assurer qu’une vache laitière est au meilleur de sa forme, tant pour la reproduction que pour la lactation. Il doit palper l’animal et s’en remettre à son œil aguerri. Bref, il procède littéralement à tâtons. Pour la précision, on repassera !

En France, depuis quelques années, l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) travaille sur une méthode d’estimation de l’état corporel de la vache qui utilise la technologie de l’imagerie 3D. Dès que l’animal traverse un portail, un capteur prend une image tridimensionnelle du bassin, la zone la plus utilisée pour réaliser cette évaluation de l’excédent ou du déficit énergétique de la vache. L’examen permet également de quantifier la proportion de masse graisseuse.

Cette évaluation numérique est faite chaque fois qu’elle traverse le portail et non seulement de façon occasionnelle, de telle sorte que l’on peut suivre l’évolution

de l’état de l’animal à n’importe quel stade de sa lactation. Grâce à cette technologie de pointe, il est possible d’ajuster la ration de la vache laitière

tout au long de la lactation.

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
La taxe aux rots

La taxe aux rots

Les gaz à effet de serre sont de plus en plus traqués. Grâce à ses satellites à haute résolution, une société montréalaise de données environnementales a pu détecter et mesurer que les vaches d’un parc d’engraissement de Californie avaient libéré jusqu’à 668 kilos de...

Manège à sperme

Manège à sperme

Vous êtes un amateur de sensations fortes ? Vous essayerez le Dodonpa, ce manège japonais qui, en moins de sept secondes, vous propulse à 170 km/h à une force de gravité six fois plus élevée que la normale. Avec un peu de chance, vous n’aurez pas la nausée, mais...

Les fruits électriques

Les fruits électriques

Ce n’est pas courant (c’est le cas de le dire !) de récolter de l’électricité en même temps que des fraises et des framboises. Pourtant, dans la petite ville de Conthey, en Suisse, une entreprise a eu l’idée de combiner la production d’électricité photovoltaïque...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This