L’autre vaccination

13 septembre 2015 | Santé

Lorsque l’on parle d’accidents qui se produisent sur la ferme, on imagine d’abord un travailleur coincé ou écrasé par de l’équipement, une blessure causée par un effort excessif, un animal ou une chute. Ces types de blessures ne sont pas rares, mais certaines auxquelles on ne pense pas sont plus fréquentes.

Si les éleveurs administrent régulièrement sédatifs, vaccins à base d’huile, vaccins vivants modifiés, hormones ou antibiotiques à leurs bêtes, on ne s’attendrait pas à ce qu’ils se «vaccinent» accidentellement eux-mêmes. Pas moins de 80% des fermiers se sont déjà piqués avec une aiguille.

La moitié des blessures surviennent durant ou après l’injection. Elles peuvent causer des infections cutanées, allergies ou des blessures profondes qui requièrent une chirurgie.

Cela peut paraître d’une évidence grossière, mais il semble qu’il faille répéter qu’il ne faut pas utiliser sa bouche pour enlever ou remettre l’embout d’une aiguille, pas plus qu’il est prudent de ranger des aiguilles dans ses poches. Visionner la vidéo (en anglais) sur la prévention contre les piqûres.

Les deux tableaux ci-dessous donnent les statistiques sur le degré de risque d’accidents respectivement dans les milieux de l’élevage de bovins laitiers et de porcs.

Source: CSST

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Détection de masse

Détection de masse

Elle a beau affecter aussi bien les éléphants que les hérissons, les producteurs de lait se préoccupent bien davantage des effets de la fièvre aphteuse (FMDV ) sur leurs troupeaux. Même si les éleveurs québécois ne possèdent, en moyenne, que 64 vaches laitières, on...

La traque à la salmonelle

La traque à la salmonelle

En 2018, au sein de l’Union européenne, près du tiers des épidémies d'origine alimentaire ont été causées par les toxines produites par la salmonelle. Aux États-Unis, bon an, mal an, ces infections affectent près de 1,2 million de personnes et entraînent des pertes...

La vie en (cochon) rose

La vie en (cochon) rose

Entre l’humain et le porc, il n’y a pas que le coeur qui présente des similitudes. L’un comme l’autre peut éprouver un stress qui les mène à la dépression. Dans les deux cas, cette détresse a augmenté au fil des dernières décennies et peut causer une perte de poids ou...

Dernières publications

Loading
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

Prochain événement

Si t’es dans le champs côté élevage, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrits!

Pin It on Pinterest

Share This