Pas Dans ma cour

1 octobre 2021 | Environnement, Technologies

Qui donc accepterait encore qu’un dépotoir s’installe ou s’agrandisse dans son milieu ? Même au cœur de nos sociétés de consommation, les poubelles sont pointées du doigt et le gaspillage quotidien a de plus en plus mauvaise presse. Afin de recycler les déchets alimentaires directement à la source et de mettre fin aux coûts de collecte et de transport polluant, une entreprise française a développé un estomac d’acier capable de se goinfrer et de digérer très rapidement les déchets organiques, et ce, sans devoir recourir au Pepto-Bismol.

L’Éco-Digesteur se charge aussi bien des effluents d’élevage que des produits carnés, poissons, épluchures de fruits, de légumes et des déchets alimentaires. Sa technologie de compostage électromécanique permet de transformer ces rebuts encombrants en un engrais de qualité. La fermentation se fait en moins de 24 heures grâce à une réaction avec des micro-organismes thermophiles et aérobiques, sans odeur ni émission de gaz nocif. Les déchets vont perdre 80 à 90 % de leur poids et volume pour laisser la place à du substrat ressemblant à du marc de café.

La gamme de digesteurs se décline pour traiter des quantités de déchets organiques variant de 3 kg à 100 tonnes par jour, ce qui peut convenir autant aux appartements urbains, qu’aux cafétérias, exploitations agricoles, élevages et entreprises de l’industrie agroalimentaire. C’est Greta qui va être contente !

Vidéo

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Les fruits électriques

Les fruits électriques

Ce n’est pas courant (c’est le cas de le dire !) de récolter de l’électricité en même temps que des fraises et des framboises. Pourtant, dans la petite ville de Conthey, en Suisse, une entreprise a eu l’idée de combiner la production d’électricité photovoltaïque...

Le lait climatique

Le lait climatique

Depuis quelque 270 ans, l’activité humaine aurait libéré plus de 2000 milliards de tonnes de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Dans la foulée de l’Accord de Paris signé en 2015 pour limiter à 2 °C le réchauffement planétaire, même l’un des plus grands...

Le lait anti-méthane

Le lait anti-méthane

L’exploitation des gisements de gaz naturel et de pétrole, tout comme les dépotoirs et bien d’autres vilaines sources de production de méthane ont mauvaise presse. Hélas, même nos bonnes vaches laitières génèrent ce gaz à effet de serre 20 fois plus dommageable que le...

Dernières publications

Loading
Visiter notre boutique
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Youtube

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

PUBLICITÉ
Prochain événement
Soutenez le projet Élevage et Cultures en faisant un don

Si t'es dans l'champ, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrit(e)!

Pin It on Pinterest

Share This