Les larves maudites

28 septembre 2020 | Affaires, Environnement

Si seulement les vers ne servaient qu’à engraisser les terres ou permettre aux pêcheurs d’attraper des poissons longs comme ça, on serait au paradis. Si encore, en ces temps de confinement, il n’existait que le ver solitaire ou le ver d’oreille pour nous embêter, on pourrait toujours faire avec.

Hélas, il s’en trouve bien d’autres pour empoisonner l’existence des agriculteurs. Une toute récente étude britannique révèle qu’une multitude de larves creusent des trous béants dans les finances des éleveurs.

Cette étude réalisée par les universités Queens de Belfast, de Liverpool et du Moredun Research Institute d’ Édimbourg met en évidence l’impact incroyablement élevé des vers sur le bétail. À eux seuls, les vers ronds, la douve du foie et les vers du poumon entraînent, chaque année, des pertes de production et de traitement de près de 460 millions de dollars canadiens pour les éleveurs britanniques.

Les chercheurs se sont également penchés sur le fardeau économique des principales infections parasitaires sur le bétail. Ils ont mis au jour des différences significatives dans les coûts estimés selon le type de bétail. Ainsi, au Royaume-Uni, les bovins laitiers représentaient 55 % du total des pertes. Chez les bovins de boucherie et les troupeaux ovins, elles s’élevaient respectivement à 29 % à 16 %. Les vers peuvent réduire la consommation alimentaire, les taux de croissance, le poids et la composition des carcasses, la fertilité et le rendement laitier. Pour ne rien arranger, les populations de vers résistants aux médicaments anthelminthiques augmentent.

D’où l’importance de recourir à de meilleurs programmes de gestion et à une plus grande utilisation de tests de dépistage des parasites pour réduire l’utilisation excessive de vermifuges.

Source: Farmers Guide

Pierre

Pierre

Journaliste principal

Père fondateur d’Élevage et Cultures, Pierre a donné à la revue sa touche d’humour qui nous plaît tant. Vous pouvez retrouver tous ses articles traitant des actualités technologiques et scientifiques agricoles dans la Rubrique de Pierre.

Vous aimeriez aussi..
Condamnés à l’électrocution

Condamnés à l’électrocution

Au cours des 50 dernières années, l’usage des pesticides chimiques a été multiplié par 26, contribuant, entre autres, à la pollution des cours d’eau, à l’appauvrissement es sols et nuisant à la santé. C’est sans parler de l’augmentation du nombre de mauvaises herbes...

Des cacas presque écolos

Des cacas presque écolos

Malgré le fait que le secteur de l'élevage contribue de façon non négligeable aux problèmes environnementaux locaux et mondiaux, la FAO estime que l'augmentation de la population mondiale combinée à l'augmentation des revenus doublera la demande de produits d'origine...

Enterrer notre trésor

Enterrer notre trésor

Année après année, la banquise s’amenuise. Les ouragans augmentent d’intensité. La désertification s’accroit. Les terres agricoles s’épuisent. Tout ça, en bonne partie en raison des énormes quantités de gaz carbonique résultant de l’activité humaine. Pour combattre...

Dernières publications

Loading
Suivez-nous

Facebook

Twitter

Instagram

Linkedin

Contactez-nous
Kit média

Consultez notre Kit Média pour retrouver toutes les informations relatives à notre audience et nos offres de placement publicitaire.

Prochain événement

Si t’es dans le champs côté élevage, abonne-toi à notre infolettre!

Vous êtes bien inscrits!

Pin It on Pinterest

Share This